thyroide

 

Située à la base du cou, la thyroïde produit des hormones essentielles au bon fonctionnement de nombreux organes vitaux, à tous les âges de la vie. Mais parfois, ce chef d'orchestre déraille, donnant un rythme trop rapide ou trop lent à l'organisme. Elle peut également voir sa taille grossir ou des nodules apparaître, dont certains peuvent cacher des cancers. Découvrez l'essentiel sur ces maladies de la thyroïde. 

La thyroïde est une glande en forme de papillon située au milieu du cou en avant de la trachée. "Formée de deux lobes situés de part et d'autre de la trachée en dessous du larynx, elle produit des hormones libérées dans le sang qui permettent de réguler le fonctionnement de nombreux organes (température corporelle, sudation, fréquence cardiaque, sommeil, nervosité, poids…)" précise le Dr Nathalie Beressi, endocrinologue à l'hôpital américain (Paris)1.

La synthèse de ces hormones (dont les principales sont T3 et T4) est régulée par deux structures situées dans le cerveau (l'hypophyse et l'hypothalamus) via une autre hormone, la TSH.

Mais ce chef d'orchestre est parfois victime de troubles, dont certains nécessitent une prise en charge médicamenteuse et/ou chirurgicale. 

thyroide-tableau

 

Symptômes

Les différents symptômes d'une déficience de la thyroïde sont :

  • une sensation de froid,
  • un gain de poids (même sans gros appétit) et de la difficulté à maigrir,
  • une sensation de fatigue,
  • une perte de cheveux,
  • de l’épuisement,
  • de l’irritabilité et des sautes d'humeur,
  • de la constipation,
  • une irrégularité du rythme cardiaque,
  • et chez la femme il peut y avoir une irrégularité du cycle menstruel

Au niveau alimentaire 

Il existe différents moyens pour améliorer le fonctionnement de la glande thyroïde.

 

Au niveau de l’alimentation, il est important de consommer des aliments tels que l’ail, l’oignon et des produits de la mer riches en iode (les poissons et crustacés, mais aussi les algues qui sont une très bonne source d’iode et de nombreux minéraux nécessaires au bon fonctionnement de la thyroïde).

Les graines de citrouille semblent être un excellent choix. Selon une étude récente, 50% des patients souffrant d’une déficience de la glande thyroïde, ont vu leur état s’améliorer après avoir consommé un supplément de zinc. La graine de citrouille est très riche en zinc et contient également de bonnes quantités de tyrosine et de sélénium, deux nutriments qui sont nécessaires au bon fonctionnement de la glande thyroïde

Par contre il y a des aliments à éviter :

Certains végétaux, particulièrement les crucifères, c'est-à-dire les choux de Bruxelles, le chou, le chou-fleur, le brocoli, le chou frisé, mais également les feuilles de moutarde, le rutabagale radis, le raifort, le manioc, les patates douces, les graines de soya, les arachides et lemillet, contiennent des nutriments chimiques naturels appelés goitrogènes, qui peuvent ralentir le fonctionnement de la glande thyroïde. 
Normalement, la cuisson de ces aliments inactive ces goitrogènes.

Il est également important de limiter sa consommation de produits à base de soja, tels que le tofu ou la boisson de soja, à une portion quotidienne. Si vous êtes sous traitement hormonal (synthroid) et que vous consommez un produit à base de soja, ne consommez ceux-ci que 3 heures après la prise de votre médicament.

Stimuler la thyroïde 

Au niveau des plantes, il existe des plantes dites adaptogènes   fort utilisées en médecine ayurvédique, choix judicieux par leurs propriétés à stimuler et régulariser l’activité de la thyroïde (voir cette plante dans notre herbier). Votre naturopathe selon votre bilan vous donnera la plante adaptogène la plus adaptée à votre profil.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le zinc (25 à 50 mg) et le sélénium sont deux minéraux indispensables au bon fonctionnement de la thyroïde. Normalement une dose quotidienne de sélénium de 200 mcg par jour est suffisante pour maintenir une bonne santé, mais des études ont démontré que dans les cas d’insuffisance thyroïdienne, des doses de 300 à 1000 mcg par jour pouvaient être nécessaires. Ces doses ne peuvent cependant pas être consommées sans supervision médicale. le sélénium devient toxique à forte dose.

La vitamine B6 favoriserait également le bon fonctionnement de la glande thyroïde.

Le romarin cette plante est riche en acide carnosique qui est utilisée par la glande thyroïde pour produire les hormones thyroïdiennes.

Stress et thyroïde

Le stress joue un rôle négatif important dans les affections de la thyroïde, et l’on se retrouve dans un espèce de cercle vicieux, le mauvais fonctionnement de la thyroïde rend plus irritable, moins résistant aux agressions du stress et augmente celui-ci.
Les techniques de relaxation peuvent améliorer grandement le fonctionnement de la thyroïde en permettant un meilleur contrôle du niveau de stress. La pratique de la Relaxation Psychosomatique permet d’obtenir de bons résultats

Prendre rendez vous 

Une consultation chez votre naturopathe vous permettra de bénéficier d'un traitement naturopathique adapté. 

0_102e16_7960b603_L

Angélique GHERGHOUT

Naturopathe-iridologue certifiée